Dominique Rouleau

En 2011, j’étais loin d’être en forme lorsque je me suis engagée dans une levée de fonds pas ordinaire… Je devais grimper un sommet de 6200 m dans l’Hymalaya en avril 2012.  16 jours de trek dont plusieurs jours à une altitude bien supérieure au camp de base de l’Éverest.  En 6 mois, Kinimpact m’a transformée:  Plan alimentaire flexible et facile à suivre, entraînements variés et rapides se glissant bien dans mon horaire de travail chargé. Bien plus facile d’apprécier les splendides paysages tibétains avec des jambes solides et un bon cardio, même à 35 ans!
 
En 2015, c’est un tout autre défi qui m’attendait.  
 
Faire Montréal- Québec en vélo pour une levée de fonds, encore... 8 mois auparavant, j’accouchais d’un beau garçon.  Les principes de préparation de Kinimpact m’ont permis de fondre de 45 livres et de réussir mon défi.
 
Kinimpact m’a donné des outils qui me suivront toute ma vie, pour une meilleure santé, un bien être et pour la capacité de relever des défis sportifs avec le sourire!
 

Merci à Pierre-Olivier et Kin Impact pour une préparation complète!

Dominique Rouleau

En 2011, j’étais loin d’être en forme lorsque je me suis engagée dans une levée de fonds pas ordinaire… Je devais grimper un sommet de 6200 m dans l’Hymalaya en avril 2012.  16 jours de trek dont plusieurs jours à une altitude bien supérieure au camp de base de l’Éverest.  En 6 mois, Kinimpact m’a transformée:  Plan alimentaire flexible et facile à suivre, entraînements variés et rapides se glissant bien dans mon horaire de travail chargé. Bien plus facile d’apprécier les splendides paysages tibétains avec des jambes solides et un bon cardio, même à 35 ans!
 
En 2015, c’est un tout autre défi qui m’attendait.  
 
Faire Montréal- Québec en vélo pour une levée de fonds, encore... 8 mois auparavant, j’accouchais d’un beau garçon.  Les principes de préparation de Kinimpact m’ont permis de fondre de 45 livres et de réussir mon défi.
 
Kinimpact m’a donné des outils qui me suivront toute ma vie, pour une meilleure santé, un bien être et pour la capacité de relever des défis sportifs avec le sourire!
 

Merci à Pierre-Olivier et Kin Impact pour une préparation complète!

Jordan Balmir
Boxe
Champion EFL (Arts Martiaux Mixtes)
Médaillé d'or Gants d'Argent (Boxe)

J'ai approché Kin Impact il y a 3 ans, dans les débuts de mon entraînement. Je n'arrivais plus à performer tellement je manquais d'énergie! Cela était dû à mon alimentation et mon train de vie mal encadré. C'est grâce au suivi et plan alimentaire que nous avons remonté la pente rapidement! J'ai ensuite gagné plusieurs combats dont le titre de champion (EFL) en arts martiaux (la plus grande organisation AMM amateur au Québec) et ensuite la médaille d'or aux gants d'argent en boxe au Québec. Je tiens à remercier Pierre-Olivier Pinard pour son excellent support professionnel qui a fait une grande différence dans ma carrière de combattant et ce n'est qu'un début !

Jordan Balmir
Boxe
Champion EFL (Arts Martiaux Mixtes)
Médaillé d'or Gants d'Argent (Boxe)

J'ai approché Kin Impact il y a 3 ans, dans les débuts de mon entraînement. Je n'arrivais plus à performer tellement je manquais d'énergie! Cela était dû à mon alimentation et mon train de vie mal encadré. C'est grâce au suivi et plan alimentaire que nous avons remonté la pente rapidement! J'ai ensuite gagné plusieurs combats dont le titre de champion (EFL) en arts martiaux (la plus grande organisation AMM amateur au Québec) et ensuite la médaille d'or aux gants d'argent en boxe au Québec. Je tiens à remercier Pierre-Olivier Pinard pour son excellent support professionnel qui a fait une grande différence dans ma carrière de combattant et ce n'est qu'un début !

Blogue

La vitamine D

Nutrition - juillet 2015

Pierre-Olivier Pinard

B.SC. CFMP Kinésiologue

La vitamine D

Nutrition - juillet 2015

Pierre-Olivier Pinard

B.SC. CFMP Kinésiologue

Synthétisée à partir du cholestérol avec l’aide des rayons du soleil, on retrouve la Vitamine D aussi dans notre alimentation (poisson gras, foie animal, lait et substituts enrichis de vitamine D). Les vitamines D peuvent aussi être prises en supplémentation. Ce type de vitamine est liposoluble, c’est-à-dire qu’elle peut se stocker dans le tissu adipeux. Lorsque le corps en a besoin, il peut donc puiser dans les gras mais c’est aussi pourquoi les vitamines D sont parmies les seules vitamines à représenter un certain danger relatif. Il faudrait dépasser 10 000 UI par jour, pendant plusieurs jours, semaines ou voire même des mois pour que cela présente un risque pour la santé. Bien que cela puisse sembler alarmant, la moyenne annuelle canadienne de concentration en vit D est de 67 mmol/L ce qui représente une moyenne en dessous de la zone jugée minimale (75 mmol/L) pour avoir un risque de maladie faible. Plus de 70% de la population canadienne est jugée à risque. La zone optimale est située entre 125 et 187 mmol/L selon certains comités scientifiques. La couleur de peau, les crèmes solaires et les saisons vont influencer sur son assimilation. Plus la peau d’une personne est foncée et moins le corps produira de vitamines D. La crème solaire rend la production de cette vitamine, nulle. En période hivernale, il est très difficile d’avoir suffisamment de soleil pour avoir le taux minimum quotidien.

 

Quels sont ses effets ?

 

Les vitamines D ont une influence sur le système immunitaire, les os, les dents et une maturation des cellules optimales. La vitamine D est vraiment une vitamine pour le maintien d’une bonne santé. Au quotidien, elle permet une bonne énergie et elle aide le cycle circadien à faire son travail de distinction entre le jour et la nuit.

 

Combien en prendre ?

 

Puisque chaque personne a une assimilation et un mode de vie différent, il est nécessaire de faire un test sanguin auprès de son médecin pour connaître son taux de vitamine D. Si votre test démontre que vous êtes en dessous de la zone jugée sécuritaire (75mmol/L), il serait bon de consommer cette vitamine via la supplémentation et de faire le test à nouveau. Nous vous recommandons de faire un test chaque année jusqu’à ce que vous atteigniez le niveau optimal (entre 125 et 187 mmol/L). Une fois ce niveau optimal atteint, un test aux deux ans est suffisant pour s’assurer de rester dans cette zone.

 

Et les suppléments ?

 

Nous vous conseillons de chercher des suppléments avec un code NPN, GMP et BFF. Ce sont des compagnies privées qui ont pour mandat d’inspecter le contenu du supplément.

 

Les suppléments en vente libre ont entre 400 et 1000 UI (unité internationale) et pour un dosage plus élevé que 2000ui/jr, il faut une recommandation d’un médecin.

 

Le dosage peut varier entre 1000UI à 10 000UI par jour tout dépendant de votre mode de vie, de votre âge, de votre race, de votre sexe et de votre corpulence.

 

Bien qu’il existe plusieurs sortes de vitamines D, nous vous conseillons de prendre la vitamine D3 qui a une capacité de conversion de 9 à 10 fois plus élevée que celle de la vitamine D2.

 

Pensez aussi à prendre la vitamine D sous forme liquide puisque les comprimés pris en trop grande quantité ne sont pas garantis de tout s’absorber dans l’organisme.


Vous aimeriez peut-être lire également ces articles :

Synthétisée à partir du cholestérol avec l’aide des rayons du soleil, on retrouve la Vitamine D aussi dans notre alimentation (poisson gras, foie animal, lait et substituts enrichis de vitamine D). Les vitamines D peuvent aussi être prises en supplémentation. Ce type de vitamine est liposoluble, c’est-à-dire qu’elle peut se stocker dans le tissu adipeux. Lorsque le corps en a besoin, il peut donc puiser dans les gras mais c’est aussi pourquoi les vitamines D sont parmies les seules vitamines à représenter un certain danger relatif. Il faudrait dépasser 10 000 UI par jour, pendant plusieurs jours, semaines ou voire même des mois pour que cela présente un risque pour la santé. Bien que cela puisse sembler alarmant, la moyenne annuelle canadienne de concentration en vit D est de 67 mmol/L ce qui représente une moyenne en dessous de la zone jugée minimale (75 mmol/L) pour avoir un risque de maladie faible. Plus de 70% de la population canadienne est jugée à risque. La zone optimale est située entre 125 et 187 mmol/L selon certains comités scientifiques. La couleur de peau, les crèmes solaires et les saisons vont influencer sur son assimilation. Plus la peau d’une personne est foncée et moins le corps produira de vitamines D. La crème solaire rend la production de cette vitamine, nulle. En période hivernale, il est très difficile d’avoir suffisamment de soleil pour avoir le taux minimum quotidien.

 

Quels sont ses effets ?

 

Les vitamines D ont une influence sur le système immunitaire, les os, les dents et une maturation des cellules optimales. La vitamine D est vraiment une vitamine pour le maintien d’une bonne santé. Au quotidien, elle permet une bonne énergie et elle aide le cycle circadien à faire son travail de distinction entre le jour et la nuit.

 

Combien en prendre ?

 

Puisque chaque personne a une assimilation et un mode de vie différent, il est nécessaire de faire un test sanguin auprès de son médecin pour connaître son taux de vitamine D. Si votre test démontre que vous êtes en dessous de la zone jugée sécuritaire (75mmol/L), il serait bon de consommer cette vitamine via la supplémentation et de faire le test à nouveau. Nous vous recommandons de faire un test chaque année jusqu’à ce que vous atteigniez le niveau optimal (entre 125 et 187 mmol/L). Une fois ce niveau optimal atteint, un test aux deux ans est suffisant pour s’assurer de rester dans cette zone.

 

Et les suppléments ?

 

Nous vous conseillons de chercher des suppléments avec un code NPN, GMP et BFF. Ce sont des compagnies privées qui ont pour mandat d’inspecter le contenu du supplément.

 

Les suppléments en vente libre ont entre 400 et 1000 UI (unité internationale) et pour un dosage plus élevé que 2000ui/jr, il faut une recommandation d’un médecin.

 

Le dosage peut varier entre 1000UI à 10 000UI par jour tout dépendant de votre mode de vie, de votre âge, de votre race, de votre sexe et de votre corpulence.

 

Bien qu’il existe plusieurs sortes de vitamines D, nous vous conseillons de prendre la vitamine D3 qui a une capacité de conversion de 9 à 10 fois plus élevée que celle de la vitamine D2.

 

Pensez aussi à prendre la vitamine D sous forme liquide puisque les comprimés pris en trop grande quantité ne sont pas garantis de tout s’absorber dans l’organisme.


Vous aimeriez peut-être lire également ces articles :

Témoignages

Dominique Rouleau
“Kin Impact pour une préparation complète!”
Dominique Rouleau

En 2011, j’étais loin d’être en forme lorsque je me suis engagée dans une levée de fonds pas ordinaire… Je devais grimper un sommet de 6200 m dans l’Hymalaya en avril 2012.  16 jours de trek dont plusieurs jours à une altitude bien supérieure au camp de base de l’Éverest.  En 6 mois, Kinimpact m’a transformée:  Plan alimentaire flexible et facile à suivre, entraînements variés et rapides se glissant bien dans mon horaire de travail chargé. Bien plus facile d’apprécier les splendides paysages tibétains avec des jambes solides et un bon cardio, même à 35 ans!
 
En 2015, c’est un tout autre défi qui m’attendait.  
 
Faire Montréal- Québec en vélo pour une levée de fonds, encore... 8 mois auparavant, j’accouchais d’un beau garçon.  Les principes de préparation de Kinimpact m’ont permis de fondre de 45 livres et de réussir mon défi.
 
Kinimpact m’a donné des outils qui me suivront toute ma vie, pour une meilleure santé, un bien être et pour la capacité de relever des défis sportifs avec le sourire!
 

Merci à Pierre-Olivier et Kin Impact pour une préparation complète!


Témoignage complet
Jordan Balmir
“Je n'arrivais plus à performer tellement je manquais d'énergie!”
Jordan Balmir
Boxe
Champion EFL (Arts Martiaux Mixtes)
Médaillé d'or Gants d'Argent (Boxe)

J'ai approché Kin Impact il y a 3 ans, dans les débuts de mon entraînement. Je n'arrivais plus à performer tellement je manquais d'énergie! Cela était dû à mon alimentation et mon train de vie mal encadré. C'est grâce au suivi et plan alimentaire que nous avons remonté la pente rapidement! J'ai ensuite gagné plusieurs combats dont le titre de champion (EFL) en arts martiaux (la plus grande organisation AMM amateur au Québec) et ensuite la médaille d'or aux gants d'argent en boxe au Québec. Je tiens à remercier Pierre-Olivier Pinard pour son excellent support professionnel qui a fait une grande différence dans ma carrière de combattant et ce n'est qu'un début !


Témoignage complet

Témoignages

Dominique Rouleau
“Kin Impact pour une préparation complète!”
Dominique Rouleau

En 2011, j’étais loin d’être en forme lorsque je me suis engagée dans une levée de fonds pas ordinaire… Je devais grimper un sommet de 6200 m dans l’Hymalaya en avril 2012.  16 jours de trek dont plusieurs jours à une altitude bien supérieure au camp de base de l’Éverest.  En 6 mois, Kinimpact m’a transformée:  Plan alimentaire flexible et facile à suivre, entraînements variés et rapides se glissant bien dans mon horaire de travail chargé. Bien plus facile d’apprécier les splendides paysages tibétains avec des jambes solides et un bon cardio, même à 35 ans!
 
En 2015, c’est un tout autre défi qui m’attendait.  
 
Faire Montréal- Québec en vélo pour une levée de fonds, encore... 8 mois auparavant, j’accouchais d’un beau garçon.  Les principes de préparation de Kinimpact m’ont permis de fondre de 45 livres et de réussir mon défi.
 
Kinimpact m’a donné des outils qui me suivront toute ma vie, pour une meilleure santé, un bien être et pour la capacité de relever des défis sportifs avec le sourire!
 

Merci à Pierre-Olivier et Kin Impact pour une préparation complète!


Témoignage complet
Jordan Balmir
“Je n'arrivais plus à performer tellement je manquais d'énergie!”
Jordan Balmir
Boxe
Champion EFL (Arts Martiaux Mixtes)
Médaillé d'or Gants d'Argent (Boxe)

J'ai approché Kin Impact il y a 3 ans, dans les débuts de mon entraînement. Je n'arrivais plus à performer tellement je manquais d'énergie! Cela était dû à mon alimentation et mon train de vie mal encadré. C'est grâce au suivi et plan alimentaire que nous avons remonté la pente rapidement! J'ai ensuite gagné plusieurs combats dont le titre de champion (EFL) en arts martiaux (la plus grande organisation AMM amateur au Québec) et ensuite la médaille d'or aux gants d'argent en boxe au Québec. Je tiens à remercier Pierre-Olivier Pinard pour son excellent support professionnel qui a fait une grande différence dans ma carrière de combattant et ce n'est qu'un début !


Témoignage complet